CANARINA:

Accueil

A propos de nous

Témoignages

Journaux

DEMOS

Contact
Monde

Clients
Prix

Catalogue

 

RADIA:

RADIA

Topographie

Google maps

Exportation

SIG

 

Wikipedia:

Pollution élec. I

Pollution élec. II

Pollution élec. III

Pollution élec. IV

Pollution élec. V

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pollution I · propagation electromagnetique

                            

Applications: propagation electromagnetique · pollution cem · antenne electromagnetique · champs electromagnetique · pollution mesure · ondes electromagnetique · antenne electromagnetique · champ electromagnetique · pollution électromagnétique · pollution electrique

 

Pollution électromagnétique

Les émetteurs radio/TV et les antennes de radiotéléphonie émettent un rayonnement électromagnétique soupçonné de pouvoir générer des impacts environnementaux ou sur la santé, mais ceux-ci sont encore discutés.

Les stations macrocellulaires sont les plus répandues. On les trouve placées généralement sur des supports de 12 à 50 mètres, tels que des pylônes, les bâtiments, les toits d’immeubles…

 

antenne-relais du réseau GSM

antenne-relais du réseau GSM

Fréquence= 900 MHz. (système GSM)

Fréquence=1800 MHz y 1900 MHz (système DCS).

 

1 microwatts/cm2= 1 uW/cm2 = 0,001 mW/cm2= 0,000001 W/cm2.

 

 

 

 

 

 

antenne-relais:

 

 

 

 

(ERP= Effective Radiated Power) in Watts, Watts (ERP).

(EIRP= Effective Isotropic Radiated Power) in Watts, Watts (EIRP)

 P(ERP)=P(EIRP)/1,64

2.500 Watts EIRP =1.600 Watts ERP. Le logiciel fonctionne en ERP.

 

Cartes de puissance rayonnée:

Antenne DCS - 1000 Watts ERP - Plan XZ


Antenne DCS - 1000 Watts ERP - Plan XY

Antenne GSM - 1000 Watts ERP - Plan XZ

 

Antenne GSM - 1000 Watts ERP - Plan XY

 

Le plafond:

Pays

Fréquence (MHz)

Densité de puissance (uW/cm^2)

United Status (USA) - United Kingdom

900 –1.800

570 – 1.000

European Union (1999)

900 –1.800

450 - 900

Spain

900 –1.800

450 - 900

Germany

900 –1.800

200 - 900

Italy

3 –3.000

100

China

900 –1.800

6

Russia

900 –1.800

5

Switzerland

900 –1.800

4,2

Salzburgo (Austria)

900 –1.800

0,1

 

Les tours de (re)transmission sont de plus en plus nombreuses et puissantes.

La Radio-pollution pollution électromagnétique (anc.nommée smog électromagnétique) est un phénomène physique décrivant l'exposition d'êtres vivants ou d'appareils à un champ électromagnétique émis par des appareils électriques. Ce phénomène dépend essentiellement de la puissance, de la fréquence, et de la durée d'exposition.

La question se pose de savoir si ces champs électromagnétiques peuvent ou non, pour certaines espèces, être un facteur de perturbation, affecter leur santé ou leur reproduction, ou être un facteur de fragmentation écopaysagère. Cette question fait l'objet de controverse et n'est pas tranchée.

L'exposition à ces champs pourrait selon certains auteurs avoir des impacts sur la santé, la fertilité quand ils sont importants, avec d'éventuels effets d'une exposition chronique à des champs moins puissants. C'est ce dernier point qui est discuté.

Les sources de pollutions, les méthodes pratiques de calculs et de mesures, les couplages ainsi que les niveaux étant souvent bien différents, il est préférable afin de faciliter la compréhension de scinder en deux parties distinctes les basses fréquences et les radiofréquences.

La frontière n'est pas imperméable, par exemple une source radiofréquences modulée par une basse fréquence (exemple le GSM) pourra dans un milieu non parfaitement linéaire être démodulée et générer un signal basse fréquence.

Rayonnement et champ électromagnétiques

Une partie du public et des chercheurs s'interroge sur d'éventuels effets synergiques ou interactions entre champ électriques, champ électromagnétiques et environnement et santé

Tout appareillage électrique émet un champ électromagnétique lorsqu'il est en fonctionnement. Ce champ va induire des effets électriques et magnétiques à proximité de l'appareillage. On parle de rayonnement électromagnétique lorsque ce champ est transmis dans l'air par effet d'antenne. Cette transmission peut se faire sur un spectre de fréquences très large :

Spectre électromagnétique

Les champs électriques et magnétiques terrestres sont des champs continus générés par les charges électriques présentes dans l'atmosphère (champ électrique), ou par les courants magmatiques, l'activité solaire et atmosphérique (champ magnétique). Ces champs sont de l'ordre de 100-150 V/m pour le champ électrique atmosphérique (il peut atteindre 20 kV/m sous un orage), et environ 40 µT pour le champ magnétique. A cela se rajoutent des champs naturels alternatifs de valeur très faible : 1 mV/m à 50 Hz, 0,013 à 0,017 µT avec des pics à 0,5 µT lors d'orages magnétiques (champs de fréquence supérieure à 100 kHz).

Le rayonnement solaire et stellaire produit des ondes électromagnétiques, relativement très faibles par rapport au rayonnement artificiel : environ 10 pW/cm².

Les cellules vivantes génèrent des champs électriques et magnétiques très faibles : on observe des niveaux de tension de 10 à 100 mV, 0,1 pT à la surface du corps et dans le cerveau, 50 pT dans le coeur.[1]

Sources artificielles basse fréquence

Les principales sources artificielles de champ électrique et magnétique sont les lignes haute tension, d'une fréquence de 50-60 Hz, et les appareils électroménagers utilisant cette tension tels que les plaques à induction.

Sources artificielles dans le domaine des radiofréquences (10 kHz à 300 GHz)

Les principales sources de pollution électromagnétiques actuelles sont :

    * les dispositifs médicaux : radiographie, IRM, médecine nucléaire ;

    * les dispositifs industriels de mesure, de stérilisation, de production d'électricité ;

    * les réseaux de télécommunications : publics de téléphonie mobile (GSM, UMTS), privés (analogiques, TETRA, ACROPOL), antennes relais, réseaux informatiques (Wi-Fi, CPL, UWB, WIMAX), radiophoniques, audiovisuels (analogiques, TNT, satellitaires), identification (RFID) ;

    * l'effet couronne sur les lignes à haute tension ;

    * les radars (militaires, aériens) ;

    * les appareils électroménagers et électroniques grand public (fours à micro-ondes, tubes cathodiques des téléviseurs, des ordinateurs).

Depuis quelques années, le niveau de pollution électromagnétique augmente pour les radiofréquences[réf. nécessaire], ceci est dû au développement des communications par radio générant un niveau de pollution sans commune mesure avec les appareils électriques et électroniques qui se plient eux à des normes de compatibilité électromagnétique drastiques[réf. nécessaire] concernant leur niveau d'émission.

Le niveau maximal toléré par les normes pour un ordinateur est d'environ 100 µV/m mesuré à 10 m[2], soit 1 mV/m à 1 m, c'est-à-dire à peu près le niveau que produit une station de base GSM à plus de 100 km.

Effets

Effets ionisants

Un rayonnement électromagnétique est dit ionisant à partir du moment où il possède suffisamment d'énergie pour arracher des électrons aux atomes exposés. C'est le cas pour les rayonnements dans la partie haute du spectre électromagnétique (rayons ultraviolets, rayons X, rayons gamma, rayons cosmiques). Suivant la dose absorbée, les effets peuvent être graves aussi bien pour un organisme biologique que pour un appareillage électronique. L'exposition est en grande partie naturelle (rayonnements cosmiques, radon et autres radioéléments naturels), mais aussi d'origine humaine (imagerie médicale, médecine nucléaire, retombées des essais nucléaires, rejets de l'industrie nucléaire ).

Le seuil d'ionisation est défini arbitrairement à 10 keV[3]. Le rayonnement ultraviolet, bien que d'énergie relativement faible (750 THz à 30 PHz), peut sous certaines conditions être ionisant.

Effets photochimiques

Les effets photochimiques sont causés par l'interaction entre la lumière et la matière. Les effets biologiques de ces rayonnements, bien que moins énergétiques que les rayonnements ionisants, peuvent être importants pour les parties exposées : peau (coup de soleil, cancer de la peau, vieillissement), yeux (photokératite, cataracte, brûlures de la rétine ou de la cornée). L'exposition est essentiellement naturelle (soleil), elle peut aussi être artificielle (lampe ultraviolet, laser).

Effets thermiques

Le rayonnement électromagnétique des micro-ondes et des ondes radio a un effet thermique sur la matière, principalement en surface. Ce principe est notamment utilisé dans les fours à micro-ondes. Ces rayonnements sont essentiellement issus de sources artificielles (télécommunications, radars, fours à micro-ondes, transmission d'énergie). Des sources naturelles telles que le bruit cosmique existent également.

Hyper sensibilité électromagnétique

La HSEM est un trouble sanitaire généré chez certaines personnes par l'exposition à de faibles niveaux de champ électromagnétique. Suivant les études et les pays, 0 à 10 % de la population serait touchée par ce trouble. Ces patients développent dans 90 % des cas des symptômes bénins et dans 10 % des cas des symptômes handicapants pour la vie quotidienne. Des études en laboratoire n'ont pas permis de démontrer une corrélation biologique entre les champs électromagnétiques et la HSEM. L'OMS préconise une approche environnementale (stress, qualité de l'air, conditions de travail), psychologique et psychiatrique pour le traitement de ce trouble[4].

Effets sur les appareils électroniques

Les champs magnétiques et électriques génèrent des courants et des tensions dans les appareils électroniques (de même que dans les organismes vivants). Certains effets sont liés au courant, d'autres à la tension et d'autres à la puissance absorbée, et la fréquence est un paramètre important sur les effets. Ils peuvent provoquer des perturbations, conduisant dans certains cas à un dysfonctionnement (dégradation des performances, erreur de mesure ou blocage).

Dangers et risques des champs électromagnétiques de faible puissance

Même si les réglementations en vigueur imposent l'utilisation des appareils électroniques en deçà des effets connus de l'électromagnétisme, tels que l'effet thermique pour les ondes radio et micro-ondes, les dangers d'une exposition pour de faibles puissances ne sont pas à ce jour démontrés scientifiquement. Malgré cela, de nombreuses études de risque ont été lancées afin de déterminer une probabilité de risque sanitaire ou environnemental des champs électromagnétiques. On distingue les études sur le danger électromagnétique effectuées en laboratoire des études épidémiologiques.

Wikipedia

 

              (sonore)                (air)            (marine)

propagation electromagnetique

 

 

 

                                                                               

Canarina Logiciel de Pollution

Santa Cruz de Tenerife, Îles Canaries, Espagne

e-mail: info@canarina.com

 

 

      

European Union · network on Pollution

Member of MAPO: European network on Marine Pollution.

Project funded by the European Commission

through the 6th Framework Programme for Research and Development

 

 

       Flag of Portugal 

 

 

 

français:       castellano:    

 

  english:        italiano:       

 

    português:    deutsch:

 

 

  APLICACIONES castellano: DIS CUS DES  RAD   english: DIS CUS DES RAD  

 

deutsch: DIS CUS  DES  RAD   português: DIS CUS DES RAD   italiano:   DIS CUS  DES RAD

 

français:  DIS CUS DES