CANARINA:

Accueil

A propos de nous

Témoignages

Journaux

DEMOS

Contact
Monde

Clients
Prix

Catalogue

 

DESCAR:

DESCAR

Applications

Avantages

Exportation

Algorithmes

Données I

Données II

Moyenne

Fonctions

Graphique I

Graphique II

Google maps

Thermocline

SIG

 

Wikipedia:

Polluants I

Polluants II

Polluants III

Polluants IV

Polluants V

Polluants VI

Polluants VII

Polluants VIII

Polluants IX

 

Polluants III · logiciel DESCAR · pollution pétrole

                            

Applications 1: pollution marine et pollution de l'eau · ocean pollution · photos mer · pollution images · pollution et mer Méditerranée · pollution des eaux · pollution image · pollution photo · définition pollution · pollution carte · pollution maritime

 

Pollution de l'eau

Environnement

Les détritus de type déchets ménagers sont souvent indicateurs d'autres pollutions (métaux lourds, microbes.. posant des problèmes de santé publique, notamment dans les régions où les eaux de surfaces sont utilisées pour la boisson, la lessive, la vaisselle, se laver, faire la la cuisine, etc.

Les pollutions les plus spectaculaires (par des sels de fer ici) ne sont pas toujours les plus toxiques, mais de fortes concentrations d'un produit non réputé toxique (fer, sel par exemple) peuvent faire disparaitre la plupart des formes de vie.

Exemple d'espèces indicatrices de très forte pollution organique de l'eau. Il s'agit de bactéries filamenteuses. En aval d'abattoirs ou de papeteries ne disposant pas d'un dispositif suffisant d'épuraton des eaux, et en climat tempéré, elles comptent parmi les espèces les plus résistantes aux pollutions organiques (avec une petite sangsue brune, des larves de chironome et les tubifex)

Les berges "sous le vent" recueillent les embruns pollués apportés par le vent, les cadavres d'animaux, les polluants solubilisés dans les corps gras du biofilm ou absorbé sur les déchets flottants ou absorbés par les végétaux (tels ici les lentilles)

Selon la manière dont les sédiments contaminés sont ou non gérés, la pollution peut être confinée ou diffusée. Selon leur nature chimique, les polluants dilués dans l'eau peuvent s'évaporer dans l'air, être bioconcentrés par la chaîne alimentaire ou rester biodisponibles dans les sédiments après s'y être déposé

La pollution de l'eau peut se présenter sous différentes formes : chimique, mais aussi biobactériologiquement et bactériologique, thermique, et les eaux ou masses d'eau concernées peuvent être douces, saumâtres ou salées, souterraines ou superficielles. Il peut même s'agir de la pluie ou des rosées, de neige ou des glaces polaires 

Elle peut aussi concerner des interfaces, dont les estuaires, les zones humides et en particulier leurs sédiments qui peuvent absorber puis relarguer certains polluants. Les sédiments peuvent être fortement pollués et conserver les traces de pollutions anciennes (on y trouve parfois aussi de nombreux plombs de chasse et de pêche là où ces activités sont pratiquées).

La lutte contre cette pollution est d'autant plus difficile que ce qui est au fond de l'eau, ou dilué dans l'eau est souvent invisible, et que certains toxiques infiltrés dans le sol ne produisent souvent leur effet qu'après un long délai et que de nombreux polluants agissent en synergies complexes. Ainsi un déversement accidentel de 4 000 litres de tétrachlorométhane, survenu près d'Erstein en 1970 et passé presque inaperçu à l'époque, entraîna vingt ans plus tard une contamination de la nappe phréatique et d'un puits creusé sept kilomètres en aval. Les nitrates peuvent atteindre certaines n'appes qu'après plusieurs décennies.

En Europe, la directive 2000/60/CE du 23 octobre 2000 [1] est le cadre pour le domaine de l’eau. Il rappelle et renforce les orientations communautaires relatives au bon état des écosystèmes aquatiques. Son article 16 vise à renforcer la protection de l'environnement aquatique par des mesures spécifiques conçues pour réduire progressivement les rejets, émissions et pertes de substances prioritaires, et l'arrêt ou la suppression progressive des rejets, émissions et pertes de substances dangereuses prioritaires dans l'eau Les états doivent décliner cette directive dans leur droit national.

la France a publié une liste d'activités dangereuses[2] et par secteurs d’activité industrielle des substances dangereuses potentiellement présentes dans les rejets aqueux des établissements exerçant cette activité industrielle, ainsi qu'une liste des installations classées concernées par des surveillances ciblées de substances pour quelques substances prioritaires.

Pollutions par les produits phytosanitaires

Ces substances chimiques aujourd'hui prioritairement recherchées (on en dénombre aujourd’hui plus de 900 molécules de bases, associées en de nombreuses préparations ou mélanges) destinées à protéger les végétaux contre les insectes, les champignons ou les « mauvaises herbes » peuvent pénétrer dans le sol et s'y accumuler pour atteindre les eaux souterraines, quand ils ne sont pas directement déversés dans les cours d’eau ou les eaux superficielles. Dans l'environnement certains de ces pesticides se transforment en molécules de dégradation ou en métabolites qui sont nombreux et parfois très difficile à détecter.[réf. nécessaire]

En France, pour remédier à la contamination préoccupante des eaux de surface ainsi que des eaux souterraines, le Gouvernement mène une politique globale d’intervention, comprenant, outre des aspects réglementaires et fiscaux, un programme national de réduction de ces pollutions lancé en concertation avec l’ensemble des partenaires, tant professionnels qu’associatifs. Le ministère chargé de l’écologie et du développement durable porte son effort sur une meilleure connaissance de l’impact des pesticides sur les milieux aquatiques ainsi que sur le développement des solutions préventives et curatives les plus adaptées. 

Meilleure information

Les principales conclusions des études réalisées à partir des informations disponibles par l’Institut français de l’environnement sont les suivantes :

    * on constate une contamination généralisée des eaux de surface et littorales par certaines substances, les eaux souterraines étant moins touchées.

    * les pesticides interviennent dans près d’un quart des causes de non conformité des eaux servant à l’alimentation des populations.

Une première étape consiste à rassembler toutes les informations disponibles pour mieux caractériser les impacts des résidus de pesticides sur les organismes aquatiques (écotoxicité).

Ce diagnostic, bien qu’encore très partiel, a déjà justifié la remise en cause des autorisations de mise sur le marché de produits contenant certaines substances, et a motivé la mise en place de solutions préventives et curatives.

 

 

              (sonore)                (air)            (électromagnétique)

pollution pétrole

 

                                                                               

Canarina Logiciel de Pollution

Logiciels pour les entreprises de conseil en environnement

Santa Cruz de Tenerife, Îles Canaries, Espagne

e-mail: Contact

 

 

  

European Union · network on Pollution

Member of MAPO: European network on Marine Pollution.

 

 

 

      Flag of Portugal 

 

 

français:        castellano:    

 

  english:        italiano:       

 

    português:    deutsch:

 

 

  APLICACIONES castellano: DIS CUS DES  RAD   english: DIS CUS DES RAD  

 

deutsch: DIS CUS  DES  RAD   português: DIS CUS DES RAD   italiano:   DIS CUS  DES RAD

 

français:  DIS CUS  RAD